Créer un site internet

Maladie Rénale Chronique

Felivet logo cmjn 01

Fiche n°3: Chat et Maladie Rénale Chronique (MRC)

 

La maladie rénale chronique (MRC) touche plus de 30 % des chats de plus de 10 ans.

L’évolution est progressive, la maladie est souvent asymptomatique à son début, puis les symptômes sont frustres (apparition de l'insuffisance rénale chronique) :

- diminution d’appétit

- perte de poids

- vomissements

- augmentation de la prise de boisson

- émission augmentée d’urines

Ces signes cliniques apparaissent généralement lorsque 75 % des reins ne fonctionnent plus ; d’où l’intérêt d’un dépistage précoce (avant l'apparition des symptômes) avec un bilan sanguin annuel chez les chats dès 10 ans.

Le diagnostic se fait par analyse sanguine des paramètres rénaux et une analyse d'urine (bandelette et densité).

La prise de sang, bien tolérée par les chats, est pratiquée à la clinique ainsi que l’analyse, ce qui nous permet d’avoir les premiers résultats en 15 minutes.

Si la fonction rénale est altérée, des examens complémentaires sont recommandés afin d’exclure tout autre cause de maladie rénale et d’adapter le traitement.

En effet, une échographie rénale nous permettra d’évaluer la taille et la structure rénale, ainsi que d’identifier une cause sous-jacente éventuelle (maladie polykystique, calcul, tumeur…)

Une analyse urinaire nous donne une information supplémentaire sur la fonction rénale et permet de classer la maladie selon un stade, d’après les dernières recommandations d’IRIS (International Renal Interest Society).

L’évaluation de la tension artérielle est importante car une hypertension artérielle peut aggraver la maladie rénale et donc doit être traitée.

L’objectif de la prise en charge de la maladie rénale est de ralentir l’évolution tout en garantissant le bien-être optimal du chat. Les lésions rénales déjà présentes sont irréversibles.

La mise en place d’une nourriture adaptée est nécessaire afin de diminuer les déchets que le rein devra éliminer. Selon le stade de la maladie, des traitements supplémentaires vous seront prescrits.

Le suivi régulier permettra de déceler rapidement les complications et d’adapter le traitement selon l’évolution de la maladie.